Menu

JET LAG

 

 

Le « JET LAG», cette impression d’être hors du temps, lorsque le corps est arrivé à destination et que l’esprit flotte encore quelque part de l’autre côté de l’Atlantique. Désincarnation du corps et de l’esprit. Valse mélancolique et langoureux vertige.

Etre « jet lagué » ou « jet largué », c’est lâcher prise malgré soi, un moment de solitude entre deux avions, dans un bar d’hôtel tard dans la nuit, où le temps semble s’être arrêté, comme une petite mort dans une parenthèse de lucidité.

A l’image de son art, Steph Mc Arthur a voulu, à travers cette exposition replacer l’individu, l’humain, et ses aspérités au cœur d’une société « où se perdre pour se trouver » devient un exutoire, un luxe presque nécessaire.

 

JET LAG , this feeling to be out of time, when your body has reached its destination and your mind still floats somewhere on the other side of the atlantic.

Body and mind disembodied.

To be « jet-lagged » or « jet largué », it is letting go inspite of oneself, a moment of solitude between two planes, in a hotel bar late at night, where time seems to has stopped, like a little death in a parenthesis of lucidity.

Just like her art, Steph McArthur wanted, through this exhibition, replace the individual man and his asperities at the heart of a society where « losing yourself to find yourself » becomes a almost necessary luxury.

 

 

Texte Vincent Doron

Copyright 2017 stephmcarthur.com Mentions légales